Québec plein air » Blogue plein air » 5 lieux de randonnée dans Lanaudière

5 lieux de randonnée dans Lanaudière

Surnommée « la région verte », la région de Lanaudière est une destination de choix pour la randonnée pédestre. Elle offre une multitude de parcs permettant d'explorer la nature à pied. Il est possible de rester dans la région pour une seule journée ou de prendre avantage des nombreuses options d'hébergement disponibles pour en profiter au maximum.

5 lieux de randonnée dans Lanaudière

La randonnée pédestre est une activité populaire qui se pratique à l'année en toute saison et qui procure plusieurs bienfaits sur la santé. La randonnée permet de faire le plein d'air frais, de prendre du temps pour soi et de passer du temps de qualité en famille. La région de Lanaudière est reconnue pour ses différents sentiers de randonnée pédestre qui offrent des vues imprenables sur la nature. Voici 5 lieux de prédilection pour la randonnée cette région.

La région de Lanaudière

La région de Lanaudière se situe au nord de Montréal. Elle longe le fleuve Saint-Laurent au Sud et s'étend jusqu'au massif laurentien au Nord. Avec ses multiples lacs, rivières, forêts et montagnes, la région offre une foule d'activités de plein air, été comme hiver. Lanaudière, c'est aussi une foule de destinations urbaines qui offrent des activités culturelles et gastronomiques. Il est possible d'explorer les centres-villes de Joliette, de Terrebonne et de Mascouche afin de découvrir les boutiques locales et de prendre une bouchée chez les nombreux restaurateurs de la région.

La randonnée dans Lanaudière

Une des activités les plus populaires dans Lanaudière est la randonnée, car la nature y est abondante et de nombreux sentiers pédestres sont accessibles. Voici les destinations les plus populaires pour les mordus de la randonnée.

1. Parc régional de la Forêt Ouarau

Situé dans le village Notre-Dame-de-la-Merci, le parc régional de la Forêt Ouarau couvre plus de 150 kilomètres carrés. Il est accessible à partir de plusieurs sections (le Massif, la Grande-Jetée et la Grande Vallée). Le site Web du parc suggère huit sentiers de randonnée pédestre d'un jour, dont six sont ouverts à l'année. Cependant, d'autres sentiers sont disponibles, il suffit de consulter leur carte (dépliant) afin de les découvrir. Il y a des sentiers pour tous les niveaux de difficulté et il est possible de choisir des pistes faciles, intermédiaires ou difficiles, selon le niveau de confort. Le parc offre aussi cinq refuges disponibles sur réservation afin de passer la nuit au cœur de la forêt.

2. Les chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles

Le parc régional des chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles offre plus de 20 kilomètres de sentiers qui varient de niveaux de difficulté facile à intermédiaire. Certains sentiers bordent la rivière de l'Assomption alors que d'autres permettent de passer du temps en forêt. Le parc permet l'accès aux chiens, à condition qu'ils soient en laisse en tout temps. Il est à noter que les sentiers sont difficiles d'accès pour les poussettes et les fauteuils roulants. De plus, les sentiers ne sont pas ouverts à l'année, mais plutôt de la fin décembre au mois de mars et du mois de mai au mois d'octobre. Il est mieux de consulter le site Web du parc avant de se présenter afin de vérifier les heures et les dates d'ouverture.

3. Le parc régional de la Chute-à-Bull

Situé à Saint-Côme, le parc régional de la Chute-à-Bull est idéal pour les familles, car il offre six kilomètres de sentiers pédestres avec des options de courte durée. Des panneaux d'interprétation se trouvent dans les sentiers afin d'éduquer le public sur l'histoire de la drave et de la coupe de bois ancestrale dans la région. Le sentier de la chute borde la rivière Boule tandis que le sentier du Belvédère mène à un point de vue magnifique qui permet d'observer la nature de Sainte-Côme. Il est aussi possible d'admirer une chute de 18 mètres et de demeurer dans l'un des refuges pour prolonger le séjour en forêt. Le parc est accessible à l'année, mais en hiver, les sentiers sont plus faciles d'accès en raquette.

4. Le parc du Mont-Tremblant

Souvent considéré comme un incontournable de la région, le parc du Mont-Tremblant (accès Lanaudière) offre 82 kilomètres de sentiers de randonnée pédestre. Il est possible de faire de la randonnée d'une journée du mois de mai jusqu'aux premières neiges. Le parc permet aussi la pratique de parcours de longue randonnée du mois de décembre au mois de mars. Les niveaux de difficulté varient entre intermédiaire et difficile et ces randonnées prennent de trois à cinq jours à compléter. Si vous désirez découvrir plus d'un sentier, il est possible de demeurer sur place dans l'une des nombreuses options d'hébergement comme des chalets, des terrains de camping, des prêts à camper et des yourtes.

5. Le parc régional des Sept-Chutes

Un autre grand classique de la randonnée pédestre dans la région de Lanaudière. Le parc régional des Sept-Chutes, riche en flore et en faune, permet d'admirer des paysages d'exception. Le sentier du Voile de la mariée longe la rivière Noire et mène à une chute de 60 mètres de hauteur. Le sentier du mont Brassard quant à lui offre des points de vue sur de nombreux points d'eau et les collines de Saint-Zénon avant d'aboutir à un pic rocheux à 365 mètres au-dessus du niveau de la route. La plupart des randonnées de ce parc sont de difficulté intermédiaire avec des longueurs variant de 2 à 6,7 kilomètres. Il est possible d'y accéder toute l'année puisque les sentiers de randonnée sont ouverts pour la pratique de la raquette pendant l'hiver.

Ressources et références
Parc régional de la Forêt Ouareau Ouvrir dans une nouvelle fenêtreParc régionaux MRC Matawinie
Parc Régional des Chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles Ouvrir dans une nouvelle fenêtreParc Régional des Chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles
Parc régional de la Chute-à-Bull Ouvrir dans une nouvelle fenêtreParc régionaux MRC Matawinie
Parc régional des Sept-Chutes Ouvrir dans une nouvelle fenêtreParc régionaux MRC Matawinie
Publication : 2021-12-29

Partagez cette page!